27 articles

Nouveauté au collège de Beuvrages : après le Concours Kangourou, le Concours Castor !

Par NATHALIE LESPINASSEPublié le 10 oct. 2017 à 15:56 ♦ Mis à jour le 20 oct. 2017 à 14:22

Tous les élèves de 6ème vont participer, entre le 13 et le 17 novembre 2017, au Concours Castor. Et même les élèves de CM1 et de CM2 de l'école Jules Ferry vont y participer le 21 novembre 2017. Sur une semaine, ce sont donc près de 200 élèves de Beuvrages qui vont plancher sur ce concours visant  à faire découvrir aux jeunes la logique, l'informatique et les sciences du numérique.

Le concours couvre divers aspects de l'informatique : information et représentation, pensée algorithmique, utilisation des applications, structures de données, jeux de logique, informatique et société.

Points clés à retenir :

• Le concours dure 45 minutes et comporte environ 12 questions interactives.

• Il est gratuit et ne requiert aucune connaissance préalable en informatique.

• Le concours s'adapte au niveau des élèves.

Il est possible pour les élèves du collège et du primaire de s’entraîner directement sur le site castor-informatique.fr dès à présent!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fête de la Science au lycée Couteaux de Saint-Amand-les-Eaux : de l’infiniment grand à l’infiniment petit.

Par NATHALIE LESPINASSEPublié le 17 oct. 2017 à 13:20

Le jeudi 12 octobre 2017, les élèves de 6ème Athènes et de 6ème Paris se sont rendus au lycée Couteaux de Saint-Amand-les-Eaux pour participer à des animations scientifiques sur le thème «De l’infiniment grand à l’infiniment petit». Trois ateliers, entièrement conçus et animés par des élèves de 1ère, leur ont été proposés.

Dans un premier atelier, les élèves ont travaillé sur l’infiniment grand : le système solaire.

En utilisant les fiches d’identité des différentes planètes de notre système, ils ont dû les replacer de la plus proche à la plus éloignée de notre étoile. Cela a été l’occasion, pour certains, d’apprendre la phrase mnémotechnique : «ME Voici Tout Mouillé, Je Suis Un Nuage »

(Me : Mercure ; V : Vénus ; T : Terre ; M : Mars ; J : Jupiter ; S : Saturne ; U : Uranus et

N : Neptune).

Puis, les élèves du lycée leur ont proposé une expérience avec un globe terrestre, un laser émettant des rayons lumineux servant de «Soleil» et un luxmètre (outil de mesure de l’intensité lumineuse). Les élèves se sont rendus compte que sur l’équateur, les rayons arrivent de façon perpendiculaire et que l’intensité lumineuse est élevée ; par contre, aux deux pôles, les rayons frôlent la surface de la planète et l’intensité lumineuse est faible. Ceci explique les différences de climats entre la zone équatoriale où il fait chaud et les zones polaires où il fait froid.

Dans les deux autres ateliers, les élèves ont abordé le thème de l’infiniment petit.

Dans le deuxième atelier, ils ont d’abord observé à la loupe binoculaire de toutes petites bêtes. En repérant le nombre de pattes, la présence ou non d’antennes, d’une carapace..., et à l’aide d’un tableau de classification, ils ont pu nommer chacun des spécimens. Puis, ils ont observé au microscope une feuille d’élodée (petite plante aquatique). Après la préparation de l’échantillon à observer, avec lame et lamelle, ils ont vu, avec différents grossissements, jusqu’aux « billes » de chlorophylle qui donnent sa couleur verte à la feuille d’élodée.

Dans le dernier atelier, les élèves ont cherché à comprendre ce qui permet au lait de se transformer en yaourt. De nouveau avec le microscope, ils ont observé un échantillon de yaourt coloré avec du bleu de méthylène et ont pu voir les bactéries qui sont rajoutées au lait et qui permettent à ce dernier de se transformer en yaourt.

 

Cette matinée d’expériences a été fort enrichissante pour les deux classes de 6ème qui auront l’occasion de revenir sur les ateliers réalisés en cours de sciences, puisque l’utilisation du microscope et le système solaire sont au programme de 6ème.

Parcours santé

Par CEDRIC OUSSALHPublié le 04 oct. 2017 à 08:48

 

 

Rallye IREM: ils partirent 13 700 ; mais après des qualifications régionales, ils se virent 400 en arrivant à la finale.

Par NATHALIE LESPINASSEPublié le 12 juin 2017 à 20:25 ♦ Mis à jour le 05 juil. 2017 à 10:34

Oui, 13 700 collégiens du Nord et du Pas-de-Calais ont participé, entre mars et mai, aux qualifications pour le rallye IREM. Et les 400 meilleurs d'entre eux se sont retrouvés ce samedi 10 juin 2017, à la Cité Scientifique de Villeneuve d'Ascq pour disputer la finale.

C'est l'équipe d' Imane BIHYA, d'Axelle WAGNER, de Malcom GRANDJEAN et de Matthew PLICHARD qui est allée affronter 103 autres équipes.

Et leur journée a été bien remplie : pas le temps pour eux de bayer aux corneilles !

Le matin, ils ont participé à des ateliers mathématiques : maths en anglais, géométrie du Moyen-Âge avec une corde à nœuds, rithmomachie, jeu de Hex, jeu de logique.... Puis, l'après-midi, ils ont enchaîné par le rallye IREM. Sept nouvelles énigmes les attendaient dans les salles de la faculté de mathématiques. Calcul mental, logique, algorithmique, solides et ombres projetées.... notre équipe beuvrageoise a su faire face aux difficultés des énigmes avec sérieux et bonne humeur.

Puis, les résultats tant attendus ont été proclamés : nos 4 collégiens sont arrivés 37ème !!

37ème sur 104 équipes !! Félicitations à eux ! Et merci à eux d'avoir si brillamment représenté le collège !

                                                                                                                                                                             Melles Lecaillon et Lespinasse

 

 

 

 

 

 

Page 1 / 6 Page suivante > Dernière page >>

Haut de la page