L'actualité pédagogique

Expérimenter dans les laboratoires du lycée Couteaux : une sacrée expérience pour nos élèves de 6e !

Par NATHALIE LESPINASSE, publié le mardi 30 octobre 2018 15:49 - Mis à jour le mardi 30 octobre 2018 16:13

Le lundi 15 octobre 2018 au matin, c'est dans le cadre de la Fête de la Science que les 6es Copenhague et les 6es Dublin ont été accueillis au lycée Couteaux de Saint Amand les Eaux par des élèves de 2nde. Ces derniers leur ont proposé trois ateliers scientifiques.

Dans le premier atelier, il a été question des courants marins : que sont-ils et comment sont-ils créés ?

Pour répondre à cette question, les élèves ont d'abord visionné un court extrait du dessin animé Nemo pendant lequel le père de Nemo et son ami Tortue se laissent aspirer par un tunnel d'eau hyper rapide. En fait, ils se sont glissés dans courant marin, mouvement d'eau de mer, régulier et rapide.

Puis, pour comprendre comment se forment ces courants marins, les élèves se sont servis d'un aquarium parallélépipédique rempli d'eau, avec une des faces chauffée par une lampe de bureau et la face parallèle refroidie par des glaçons. Puis ils ont rajouté quelques gouttes de colorants : du rouge du côté chaud et du bleu du côté froid. On a alors observé un phénomène particulier : l'eau froide colorée en bleu s'est dirigée vers le côté chaud, en se déplaçant au fond de l'aquarium alors que l'eau chaude, rouge, s'est elle déplacée vers le côté froid mais en surface de l'eau. C’est donc la différence de températures entre eau chaude et eau froide qui met l’eau en mouvement et crée un courant marin !

 

Pour le deuxième atelier, les élèves ont découvert le pouvoir extraordinaire du citron. On sait qu’il est riche en vitamine C, mais savez-vous qu’on peut allumer une petite ampoule ( une DEL ) avec un citron ? Pour cela, nos collégiens ont réalisé un montage : planter au coeur du citron deux plaques métalliques, une de zinc et l’autre de cuivre et les relier à la DEL par deux câbles électriques. L’acidité du citron provoque, entre les deux métaux, une réaction électro-chimique appelée réaction d’oxydo-réduction. Évidemment, la tension obtenue par un tel montage est faible : en mettant en série deux citrons, les élèves ont mesuré avec le voltmètre une tension de seulement 1,78 V.

 

 

Dans le 3e atelier, nos jeunes Beuvrageois ont observé au microscope des feuilles d’élodée, plante aquatique, certaines conservées à la lumière, et pour les autres dans l’obscurité.

La manipulation des différentes lentilles et la mise au point ne leur ont posé aucun souci puisqu’ils l’avaient déjà appris au collège, en cours de SVT ( merci Me Ducornet ! ).

Ils ont pu observer les phénomènes suivants : dans les feuilles laissées à l’obscurité, on voit des petites boules de couleur verte, les chloroplastes, toutes immobiles ; dans celles laissées à la lumière, les chloroplastes se déplacent et contiennent un petit point noir. C’est de l’amidon, matière première de la feuille. C'est donc dans les chloroplastes et grâce à la lumière, que se fait la production de la matière.

 

En plus de ces expériences, cela a été l'occasion pour nos élèves de découvrir le lycée, avec son immense cour et ses nombreux bâtiments sur trois étages ! Une première initiation à la vie de lycéen...

Les photos viendront plus tard!! Problème de place sur l'ENT.